Un rappeur appelle à tuer des flics, Bernard Cazeneuve porte plainte

0
4162

Un rappeur appelle à tuer des flics, Bernard Cazeneuve porte plainte

Date: 16 September 2016 | 3:33 pm

VIDÉO – Après la plainte de deux syndicats de police, c’est au tour du ministre de l’Intérieur d’attaquer en justice Jo Le Phéno, rappeur parisien qui suggère de s’en prendre violemment aux forces de l’ordre das son dernier clip intitulé Bavure. Une polémique qui intervient alors que la France est toujours en état d’urgence.

«Sans hésiter, il faut les fumer», «Les condés, c’est des petits cons qui méritent de se faire plomber», «Je pisse sur la justice et sur la mère du commissaire», «Il faut se défouler sur la flicaille». Les paroles du rappeur Jo Le Phéno ne sont pas restées sans écho. Dans son dernier clip Bavure, sorti le 17 août dernier et censé dénoncer les bavures policières, l’artiste originaire du 20e arrondissement de Paris invite clairement à s’en prendre des membres de la police. Le SCSI-CFDT et Alternative CFDT, deux syndicats des forces de l’ordre, l’ont entendu et ont fait savoir dans un communiqué qu’ils avaient décidé de déposer une plainte à l’encontre du rappeur, jeudi matin, au commissariat du 4e arrondissement de Paris. Une seconde plainte, de Bernard Cazeneuve cette fois-ci, a également été déposée ce vendredi 16 septembre.

Les associations dénoncent cette «incitation à la haine», par le biais de «pseudo-artistes qui déversent leur haine anti-flic sur Internet», notamment «à l’heure où les policiers sont les cibles des terroristes». Ces «propos inadmissibles» se «superposent aux images incitant à la violence contre des policiers». En plus des paroles violentes, on peut «admirer» le rappeur cracher sur des voitures de police ou encore simuler d’employer des armes de poing.

Des mesures exemplaires à venir?

«Trop c’est trop! Jusqu’où va-t-on laisser certains individus insulter les valeurs de la République et ses représentants? Cette vidéo doit immédiatement être retirée de cette plateforme de diffusion et une procédure judiciaire engagée à l’encontre de ces délinquants. La plus grande fermeté s’impose», peut-on lire dans le communiqué, daté du mercredi 14 septembre. Les deux syndicats des forces de l’ordre ont fait appel au ministre de l’Intérieur, qui a également porté plainte ce vendredi, ainsi qu’au parquet de Paris en vue de poursuites judiciaires. La plateforme gouvernementale de signalement de sites Internet abusifs Pharos a elle aussi été saisie.

Face à la polémique, Jo Le Phénoa répondu sur son compte Facebook en des termes du même tonneau que son clip: Bavure cumule près de 120.000 vues sur YouTube. Une inquiétante popularité.

Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your answer!
Please enter your name here