Les Français se sentent de moins en moins responsables du «trou de la Sécu»

0
4172

Les Français se sentent de moins en moins responsables du «trou de la Sécu»

Date: 8 September 2016 | 12:35 pm

Les ménages supportent de moins en moins de devoir multiplier les efforts pour réduire le déficit.

Selon un sondage réalisé début juin par BVA pour la Fondation April, un peu plus d’un tiers (34%) des personnes interrogées estiment être les principaux fautifs du déficit de la Sécurité sociale. Il y a cinq ans, au début du quinquennat de François Hollande, ils étaient un peu moins de la moitié (45%) à le penser.

Il semble que les ménages supportent de moins en moins de devoir multiplier les efforts pour réduire le déficit. Il n’est pas sûr que les déclarations de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, promettant dimanche dernier que l’équilibre des comptes de la Sécu était à «portée de main», les rassurent. La Cour des comptes, le 20 septembre, et la Commission des comptes de la Sécu (CCSS), trois jours plus tard, devront confirmer (ou pas) cette tendance. Il y a un an, quasiment jour pour jour, les Sages se montraient particulièrement pessimistes sur la capacité à réduire rapidement à néant le déficit de la Sécu, estimant qu’en 2018, il avoisinera toujours les cinq milliards d’euros. Idem pour la Commission des comptes qui estimaient, à l’époque, que l’équilibre ne serait pas atteint avant 2020 ou 2021.

Autre enseignement majeur du sondage: en matière de tarifs, 53% des Français considèrent que les soins sont fixés au juste prix, contre 37% cinq ans plus tôt. Là encore, il serait intéressant de voir si les Français seront toujours du même avis après que le gouvernement a engagé 1,3 milliard d’euros de dépenses pour notamment augmenter de deux euros la consultation des médecins généralistes. Parallèlement à cela, ils sont de moins en moins nombreux à estimer que leurs revenus et leur couverture santé leur permettent de se soigner correctement (58% en 2011, 55% aujourd’hui). L’accueil de la loi de «modernisation du système de santé» promulguée en janvier dernier, dont la généralisation du tiers-payant est l’une des mesures-phare, semble donc mitigé.

Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your answer!
Please enter your name here