Le jour où Sarkozy a demandé la tête du directeur de campagne de Fillon

0
4355

Le jour où Sarkozy a demandé la tête du directeur de campagne de Fillon

Date: 16 September 2016 | 4:07 pm

Nicolas Sarkozy a demandé – en vain – la tête de Patrick Stefanini, directeur général des services de la région Ile-de-France, à sa présidente, Valérie Pécresse, qu’il avait invitée à déjeuner, vendredi 2 septembre.

“Tu ne peux pas garder quelqu’un qui fait la campagne de Fillon”, lui a-t-il dit, encore sous le coup de l’attaque de son ancien Premier ministre quelques jours auparavant. “Imagine-t-on le général de Gaulle mis en examen ?” avait tonné celui-ci lors de la rentrée politique dans la Sarthe.

Mariage pour tous, écologie… Sur France 2, Sarkozy assume ses revirements

Directeur de la campagne de Fillon (“à titre bénévole” , précise l’intéressé), Stefanini est dans le viseur de Sarkozy depuis longtemps. Au moins depuis l’époque de la direction provisoire de l’UMP après la guerre Copé-Fillon, quand Juppé, Raffarin et surtout Fillon avaient décidé d’en assainir les finances.

L’équipe de ce dernier avait notamment soulevé la question de la légalité du paiement par le parti de la pénalité financière infligée à l’ancien président par le Conseil constitutionnel pour le dépassement du plafond de ses dépenses de campagne, et Sarkozy ne l’a pas oublié.

“Fatwa”

La charge de l’ancien président est pourtant un hommage involontaire à Stefanini, qui fut le directeur de la campagne présidentielle de Chirac, fin connaisseur de la haute fonction publique, de l’ancien RPR devenu UMP, et connu à droite pour ses talents d’organisateur.

Brice Hortefeux l’avait du reste appelé à ses côtés pour l’aider à créer son ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale. Jeudi dernier, Jean-Louis Borloo, déjà informé par Fillon de la “fatwa” lancée par Sarkozy, a croisé Stefanini dans la rue :

“Alors, il paraît qu’il y a un contrat sur ta tête ?”

Carole Barjon

Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your answer!
Please enter your name here