Le nouveau procureur de Marseille veut mettre l'accent sur la radicalisation

0
4262

Le nouveau procureur de Marseille veut mettre l'accent sur la radicalisation

Date: 9 September 2016 | 2:21 pm

Xavier Tarabeux a officiellement pris ses fonctions vendredi. La lutte contre la radicalisation et contre les règlements de comptes figurent parmi ses priorités. Il sera désormais appuyé par un «assistant spécialisé en matière de radicalisation».

Nommé en juillet, le nouveau procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux, s’est officiellement installé vendredi. Jusqu’alors à la tête du parquet de Toulon depuis 2012, Xavier Tarabeux avait quitté le 19 juillet son ancien poste. «C’est une juridiction très importante dont je vais prendre la mesure et dont on me dit qu’elle est passionnante», avait-il alors déclaré à Var-Matin. Son audience solennelle d’installation avait lieu ce vendredi.

À cette occasion, le magistrat quinquagénaire, qui a passé une partie de sa carrière à Lorient et Brest, a défini «la lutte contre la radicalisation» et contre les règlements de comptes comme les priorités de son action. Il a mis l’accent sur «la prévention de la radicalisation, en lien avec les services et au regard des dispositions prises récemment et bien sûr en coordination avec le parquet antiterroriste de Paris».

Sur ce point, l’arrivée du procureur s’accompagne d’une nouveauté: il sera épaulé par un «assistant spécialisé en matière de radicalisation». Ce juriste spécialisé sera chargé de suivre les dossiers de ce type. Soulignant le «travail d’analyse et de coordination» mené avec la préfecture de police, Xavier Tarabeux a «assuré de l’entier engagement du parquet dans ce domaine».

» FIGARO PREMIUM – Radicalisation: à Marseille, les imams s’interrogent

Objectif de lutte contre le «narcobanditisme»

La question des règlements de comptes, qui «ont augmenté ces derniers temps» à Marseille, a également été mise en avant par le nouveau procureur. D’après l’AFP, 26 personnes ont été tuées par balles dans les Bouches-du-Rhône depuis le début de l’année, dont 24, selon les autorités, dans des règlements de comptes sur fond de banditisme et de trafic de stupéfiants. La majorité des ces assassinats se sont produits à Marseille, comme ce fut le cas pour les deux derniers en date, survenus en début de semaine. Le magistrat a noté que 6 affaires de ce type avaient été élucidées en 2016 et que 8 meurtres avaient pu être évités grâce au travail des enquêteurs.

» Un été particulièrement meurtrier à Marseille et sa région

Pour Xavier Tarabeux, la baisse de ce type d’homicide passera par «la lutte contre les organisations criminelles complexes à l’origine de trafics de stupéfiants» et «de trafics d’armes». Le procureur a souligné que de nombreux règlements de comptes sont liés au «narcobanditisme, synthèse du néobanditisme issu des banlieues, et du banditisme traditionnel».

Enfin, le magistrat a également mentionné «les atteintes aux personnes» et «les violences commises par les mineurs» parmi les autres priorités de son action. Il est remplacé, à Toulon, par le procureur Bernard Marchal, actuellement en poste à Avignon.

Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your answer!
Please enter your name here