Juger la reine: trois jours et deux nuits d'un procès truqué

0
4227

Juger la reine: trois jours et deux nuits d'un procès truqué

Date: 15 September 2016 | 6:05 am

Emmanuel de Waresquiel offre un portrait tout en justesse de Marie-Antoinette en commençant son récit au moment où elle comparaît à son procès.

Que peut-on écrire de nouveau sur cette icône mondiale qu’est devenue Marie-Antoinette? Tant de livres lui ont été consacrés. Les révélations fracassantes sont peu probables. Cela tombe bien, Emmanuel de Waresquiel est du genre à la jouer en finesse. Et il possède une qualité qui se raréfie chez les historiens: il sait dépeindre et tout simplement écrire. Exploitant les pièces du procès qui se trouvent dans «l’armoire de fer» aux Archives nationales, il nous offre un portrait tout en justesse de la reine déchue en commençant son récit au moment où elle comparaît à son procès. La richesse de sa palette révèle par exemple quelles couleurs avaient alors le ciel ou l’existence rocambolesque d’une supplique jusqu’alors inconnue d’un certain Frédéric de Linange…

Le livre se concentre sur trois jours et deux nuits de songes, du 14 au 16 octobre 1793, avec une nuée de réflexions désenchantées et …

Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your answer!
Please enter your name here