5 questions sur l'Aïd el-Kébir, la fête la plus importante pour les musulmans

0
4192

5 questions sur l'Aïd el-Kébir, la fête la plus importante pour les musulmans

Date: 12 September 2016 | 4:51 pm

Les musulmans célèbrent, ce lundi 12 septembre, l’Aïd el-Adha ou “fête du sacrifice”. Cette journée marque la fin du hadj, le pèlerinage à la Mecque, et est considérée par les fidèles comme la fête religieuse la plus importante.

1A quoi correspond historiquement l’Aïd ?

L’Aïd el-Adha ou Aïd el-Kebir (“la grande fête”) à ne pas confondre avec l’Aïd El-Fitr (“la petite fête”) représente l’acte de soumission du prophète Ibrahim (Abraham) envers Allah. En effet, selon le Coran, celui-ci s’apprêtait à obéir à un commandement divin en immolant son fils, Ismaïl, en guise de sacrifice.

Mais cette obéissance à la volonté de dieu entraîna contre toute attente l’arrivée de l’archange Gabriel qui remplaça le fils par un mouton, d’où l’appellation récurrente en France de “fête du mouton”.

2Quel est le message véhiculé par le sacrifice du mouton ?

La tradition invite donc à sacrifier l’animal. Une partie de la viande doit être offerte aux pauvres et aux nécessiteux. Cette fête est aussi un jour de pardon et de réconciliation, ainsi qu’une occasion de gâter les enfants, de confectionner des gâteaux et des plats spéciaux, en utilisant notamment les abats de la bête sacrifiée d’après l’Orient XXI.

Contrairement aux idées reçues, cet acte ne fait pas partie des cinq piliers de l’Islam. Il relève plutôt de la sunna, l’ensemble des normes et traditions reconnues, approuvées ou initiées par le Prophète et qui constituent la deuxième source écrite du droit musulman après le Coran, explique toujours l’Orient XXI.

3Combien de moutons sont abattus en France chaque année?

Traditionnellement c’est au père de famille qu’il incombe de tuer le mouton, relate BFM. Mais en France, cette pratique doit impérativement se faire dans un abattoir, sous peine de 15.000 euros d’amendes et six mois de prison.

Dans l’Hérault, cet événement exceptionnel impose donc l’instauration d’un troisième centre d’abattage. Environ 2.300 moutons seront tués, en trois jours, rien que dans le département raconte un article de France Info. En tout, près de 100.000 bêtes seront abattues en France.

4Quels problèmes rencontrent les pays musulmans ? 

Mais cette fête à caractère universelle pose chaque année quelques problèmes. La pénurie de moutons dans les pays arabes, impose l’importation de troupeaux venus d’Europe, d’Amérique du sud ou encore de Nouvelle-Zélande, expose l’Orient XXI.

Le prix coûteux de ces bêtes a des conséquences sur le pouvoir d’achat des familles pauvres et, de facto, sur l’économie de certains pays arabes qui se méfient d’une spéculation incontrôlée.

5Quelles sont les alternatives à l’abattage ?

Pour pallier cette difficulté, certains musulmans admettent le principe de la substitution, remplacer l’abattage d’un animal par un don. Ainsi, des organisations caritatives musulmanes proposent aux fidèles de recueillir un don en lieu et place du sacrifice d’un ovin pour le diriger vers des familles nécessiteuses, souligne Oumma, site web destiné à la communauté musulmane.

Cette année, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a suggéré que les fonds collectés pour la grande fête pourraient être consacrés à l’aide aux migrants.

Charles Thiefaine

Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your answer!
Please enter your name here