Comment sports favoris Pari Expert America Turned un jeu de Sucker dans une industrie

0
21

Comment sports favoris Pari Expert America Turned un jeu de Sucker dans une industrie



Illustration par Jim Cooke

pari complet est illégal dans 49 états, mais les paris sportifs est une grande entreprise, avec des milliards misés chaque année et tout le monde le sait. Les lignes et les mouvements sont discutés ouvertement à la télévision, et les couvercles sont mentionnés juste à côté des histoires de jeu. Les médias à son tour à l’échelle nationale à une poignée de personnes pour un aperçu et des prévisions dans les écarts de points et les cotes. Et l’homme, ils se tournent vers plus que tout autre est RJ Bell, un auto-proclamé moderne Jimmy grec.

Divers titres, certains généreux et d’autres carrément experts faux-paris, handicapeur professionnel, Vegas oddsmaker sont utilisés pour identifier de Bell quand il est interrogé, mais son rôle de chef de Pregame.com est toujours inclus et rarement expliqués. Avant-match, que Bell a commencé en 2005, vend choix de paris sportifs. Bell ne vend pas ses propres sélections plus, ils ne l’ont fait très bien, mais à la place supervise un casting renouvelable de deux douzaines d’hommes qui le font. Bell a dit qu’ils gagnent pro parieurs, et en payant pour leurs conseils, l’implication est que vous allez gagner, aussi. Après tout, ils le font pour vivre.

Dans l’industrie, sinon dans les médias, l’armée de Bell de handicapeurs sont connus, généralement dérisoirement, comme rabatteurs, et Bell est tout chef d’opération pick-de vente le plus visible et peut-être le plus rentable.

Mais contrairement à ses prédécesseurs-notables loudmouths des années 80 et 90 comme Jack Price et Stu Feiner qui est venu à travers comme professionnel lutteurs-Bell est pas braire sur infopublicités TV, promettant d’enterrer votre bookmaker. Il n’a pas à. Les médias traditionnels apporte maintenant les chefs de ces services sur l’air et les transmet au large des analystes, ce qui donne des gens comme les flux de Bell de nouveaux clients et la publicité gratuite un vendeur pouvait à peine imaginer.

Scribes et commentateurs sportifs aussi bien présente de Bell comme l’oracle de Las Vegas. Vous pouvez l’entendre sur Sirius le spectacle de Stephen A. Smith, KROQ à Los Angeles, radio ESPN à Las Vegas, les réseaux nationaux de Yahoo, NBC Sports Radio, et diffusé au niveau national Fox Sports 1 spectacle de Colin Cowherd; le voir en prime time sur SportsCenter , CBS, ABC, CNBC, CNN, ou au South by Southwest; et trouver le cite régulièrement dans le New York Times , Associated Press, Bloomberg, Los Angeles Times , Wall Street Journal , et toute chiffon locale ou un blog qui appelle lui. Il y a quelques années, il a écrit une colonne de paris régulier pour Grantland. Sur Twitter, ses disciples sont plus de 117.000. Après lui, dit-il, est comme ayant «un siège dans les paris sportifs.”

Bell, 45 ans, originaire de Shadyside, Ohio, travaille à séparer Avant-match, que le New York Times Magazine selon en 2012 était de 5 millions $, de l’histoire tordue de son industrie -qui Rick Reilly résume dans a 1991 sports Illustrated sur rabatteurs . “Dans un monde de cheats, contre, grifters, filous, bonimenteurs de carnaval et les gens que vous ne voudriez pas changer votre cinquante, la confrérie des soi-disant conseillers sportifs est une gouttière à elle-même.”

La perception, au moins, a changé. En mai 2015, Bell a écrit, magnanimement, “Je crois fermement que Pregame.com contribue de manière significative à l’acceptation des paris sportifs … Pregame.com est différent et il est simplement faux de regrouper [nous] avec les escrocs de la le passé de l’industrie. “

J’ai passé ma vie autour des joueurs. Dès son jeune âge, je regardais les hommes hagards colportent des fiches de conseils sans valeur à l’hippodrome. Si un handicapeur avait vraiment un avantage, je me suis vite appris, il la garde. Il aurait tout à perdre, tout à fait littéralement par la publicité, il. Cet axiome semble échapper à des journalistes pataugeant plus en couvrant les paris sportifs, sans parler des clients désespérés payer pour pics dire.

J’ai passé une année enquête sur l’industrie de tout et a découvert la même vieille raquette, enveloppé dans sophistiquée prospectifs, l’emballage ère numérique. J’ai trouvé grossière déformation des dossiers, même au milieu des revendications insistantes de transparence; une foule de trucs old-school comme l’utilisation de out-of-date ou lignes de paris inexistants; et la commercialisation trompeuse ou mensongère.

Personne n’est plus malin que Bell a à cacher la vérité simple qui le mettrait hors de l’entreprise: Loin d’être «experts d’élite», comme les a décrits de Bell, la plupart de ses rabatteurs actuels et anciens ont des dossiers bien courts de l’percée même le point.

En privé, Bell semble raconter une histoire différente. Les enregistrements audio qui sont apparues l’année dernière semblent capturer de Bell dire un partenaire d’affaires que les choix de ses rabatteurs ne sont pas assez de succès pour les rendre rentables pour les clients. “Les chances sont que vous ne gagnez pas,” la personne identifiée comme Bell a dit sur les bandes. “Je pense que nous le savons.”

Mais les mensonges sur gagner choix, je me suis rendu compte, ne sont que le court con avant le jeu long: arrangements hush-hush avec paris sportifs dans laquelle pick-vendeurs gagnent une réduction significative des pertes de leurs clients visés.

d’aujourd’hui rabatteurs vous obtenez sur les deux extrémités. Ils vous vendent des «gagnants», puis recueillir quand vous perdez. Il est le jeu d’un meunier, même que jamais.

Si vous avez rencontré RJ Bell ESPN ou jeta un regard sur la couverture de Le New York Times Magazine il y a quelques années, vous constaterez qu’il ya aucune raison de remettre en question sa crédibilité. Aller à Avant-match, et vous ne trouverez que des dossiers gagnants. Mais l’exécution d’un service tout est une tromperie continue de la main, en commençant par les enregistrements.

“Il sont groupes font de l’argent réel et des lignes mobiles», a déclaré David Frohardt-Lane, un trader algorithmique et miseur respecté qui a échangé ses modèles MLB pour les plus grands profits dans le marché boursier. “Et puis il y a un monde complètement semblant se passe, dans lequel ces rabatteurs sont apparemment puissants et influents et réussie. Le monde réel est de s’ignoré. “

Enregistrements sont tout dans les paris sportifs, où les marges entre les gagnants et les perdants sont si minces. Pour battre la normale vigorish ou vig, qui est la coupe de tout pari du bookmaker, les parieurs doivent gagner au moins 52,38 pour cent du temps. Et rabatteurs, en raison des frais qu’ils facturent pour choix, à être encore plus de succès que celle de faire leur argent des clients sur le long terme. De Bell exige que les clients Pregame lui faire confiance à ce sujet. Ses rabatteurs ne sont pas tenus d’annoncer leurs dossiers complets, Bell a dit, et ils ne le font pas.

de Bell aime à dire que chaque duite jamais vendus sur Avant-match est archivé et disponible pour examen. Ceci est apparemment vrai, mais aux résultats d’accès plus de 30 jours nécessite cliquant sur un calendrier, jour par jour, et en entrant les codes CAPTCHA pour chacun d’eux. Avant longtemps, vous vous trouvez dans une boucle de CAPTCHA infinie, incapable de continuer, bloqué de toute tentative visant à compiler les preuves tangibles.

Jusqu’à présent. Deux parieurs du monde réel, l’un d’entre eux est un ancien analyste financier dans son 20s en retard qui est très appréciée par les parieurs, ont développé un script pour gratter Pregame.com URL pour les sélections et les résultats quotidiens qui remontent au 1er janvier 2011, et leurs conclusions parler pour eux-mêmes.


Vous pouvez consulter et télécharger une feuille de calcul contenant toutes les données, y compris chacun d’Avant-match choix datant de 1 janvier 2011, à ce lien de Dropbox. Il est un grand fichier et peut prendre plusieurs minutes pour ouvrir.


Sur la base de Avant-match propre tenue de dossiers, qui se penche avec bonté envers ses rabatteurs-tous les pics vendus à partir de 1 janvier 2011 jusqu’à la fin de mai 2016 ajouter jusqu’à une perte de près de $ 310,000.

Oh, et il ne faut pas oublier les frais d’acheter effectivement Avant-match rabatteurs “perdre choix: Étant donné la normale par-pick prix-un” jeu à trois étoiles “pour 15 $, un ou deux étoiles jeux pour 10 $ alors les frais au cours de cette période totaliseraient un dollars millionnaires supplémentaires. Si vous aviez acheté et joué tous les choix de Pregame depuis 2011, vous seriez bas 1.359.432 $.

Dans presque tous les sports, collège ou pro, les pics de Pregame perdent de l’argent. Les données couvrent 49 rabatteurs qui ont vendu leurs pièces au cours de cette période (non compris ceux dont les existences ont été complètement expurgé des archives, comme David Glisan, Mike Hook, et Stan Sharp), et de ces 49, seulement 11 d’entre eux ont montré un bénéfice . Parmi ces gains, la plupart étaient marginales et seraient anéantis par les frais standards. Si les experts Pregame suivi leurs propres conseils de paris, puisque Bell prétend qu’ils font, la plupart seraient sans le sou.

(Deux jours après j’ai demandé Bell pour commenter cette histoire, il a publié une déclaration sur le forum Avant-match dans lequel il a affirmé avoir demandé à son département de technologie, à une date non précisée, de supprimer les archives de Glisan, Hook, et Sharp parce qu’il a été dit à leurs «pages inactives [étaient] permettant Avant-match au profit du trafic des moteurs de recherche pour leurs noms.” il a sorti leurs histoires pick complets et, en conséquence, Glisan a montré un bénéfice de 28 unités, tandis que Sharp et crochet combiné pour une perte de 179 unités.)

choix de Pregame sont vendus avec un pari de taille suggéré, soit une, deux ou trois unités, où dans ce cas, une unité en joueur-speak-est égal à 100 $. Donc, la perte totale de Avant-match équivaut à près de 3.100 paris d’une unité. Sortez les poussées (où vous ne gagnez ni perdre) et des jeux gratuits, et malgré de nombreux exemples de dossiers esquivées, l’alignement de Avant-match ramassé autour de 51,67 pour cent contre la propagation, pas assez pour battre le vig. Retournement une pièce de monnaie aurait été une stratégie plus rentable.

Voilà une visualisation des Avant-match rabatteurs ‘performances individuelles de 1 janvier 2011 au 30 mai 2016 à la fois avant et après les frais standards:

“Avant-match vous aidera à gagner plus que vous le feriez sans nous,« Bell a dit publiquement de la société pour laquelle, dans le Nevada dépôts d’affaires, il est diversement répertorié en tant que propriétaire, chef de la direction, et seul agent agréé.

Ses rabatteurs, prétend-il, gagner 55 pour cent du temps. Pour les parieurs occasionnels qui peuvent sembler banale, mais à toute personne qui comprend le calcul des paris sportifs, qui est décidément pas de Bell l’auditoire présent est peu plausible. Un tel taux de grève serait une licence pour imprimer de l’argent.

Bell est assez intelligent pour comprendre que crier au sujet de gagner des dossiers de 75-90 pour cent, comme certains rabatteurs baril fond font, ne recueillerait ridicule. Au lieu de cela, il choisit un juste ce côté-de-possible se vanter, et monte le sillage de sports de perche analytique plus large en jaillissant des tendances et des statistiques sur certaines équipes de la capacité de «couvrir la propagation.” Cela fournit un vernis de respectabilité pour la presse grand public, chose impensable il y a une génération, lorsque les goûts de ESPN et USA Today ont déclaré qu’ils refuseraient d’accepter les annonces de services Tout. (Darren Rovell, qui a noté l’anniversaire de cette annonce, a plutôt offert régulièrement de Bell abondance dans la publicité gratuite.)

Mais on n’a pas beaucoup vraiment changé. Il vous dit quelque chose que pour tout leur professionnalisme supposé, rabatteurs utilisent encore des alias. A Avant-match, les grands passent des noms comme Fezzik, Goodfella, Spartan, Sleepyj, VegasButcher et King Creole. En Juillet 2014, Bell a lui-même tapoté sur le dos quand il a annoncé Avant-match une nouvelle norme pour ses rabatteurs: Ils devaient fournir publiquement leur vrai nom et une déclaration signée déclarant des problèmes juridiques passés. Cela n’a jamais eu lieu.

Dans sa déclaration de forum, écrite après que je lui ai demandé des commentaires sur son engagement 2014, Bell a écrit que «ce retard est sur moi,» et a promis que tous ses rabatteurs vont partager leurs vrais noms par Juillet 15.

Comme rabatteurs rebondir de site en site, parfois sous des noms différents, il n’y a vraiment aucun moyen de déterminer leurs véritables antécédents. Et en plus d’alias et le chiffre d’affaires élevé, il y a, un écran de fumée plus efficace simple: des histoires de prélèvement obscurcis ou modifiées. Rabatteurs bûchons malgré colonnes rouges, tous les publicitaires de tout inutiles stries à court terme cerises cueillies ou celles carrément falsifiés.

L’une des grandes signatures de Bell l’été dernier était un entraîneur Fletcher. (Apparemment chaque service tout a un «coach» ou trois sur la liste.) Son profil Avant-match a dit qu’il a été rédigé par la Major League Baseball de l’école secondaire, et de nouveau après sa troisième année à Flagler College St. Augustine, en Floride. Mais le vrai nom de l’entraîneur Fletcher est Eric Shimer, selon plusieurs sources, y compris son compte personnel Facebook et l’un de ses services de paris, et personne de ce nom apparaît dans MLB projet records.

de Bell dit l’entraîneur Fletcher offert “une perspective unique», et les clients ont été informés que l’entraîneur a misé professionnellement depuis 1998. Mais si vous avez joué chacune de ses sélections de Juillet à Octobre, quand il a disparu du jour au lendemain, vous aurait perdu près de 2500 $ . Et voilà après vous avez payé pour ses choix, disons avec une passe de 7 jours tous les accès pour 119 $, ou un laissez-passer de 30 jours pour 249 $.

Comme la plupart des rabatteurs, Coach a vendu choix dans quelques endroits. Si vous n’êtes pas désactivé par son extinction Avant-match, jusqu’à récemment, vous pouvez toujours acheter ses connaissances à son Investment Group GamblersData, qui a fait récemment 465 semaines gagnants et seulement 177 semaines de perdre depuis son démarrage un record vraiment incroyable qui lui a en quelque sorte laissé en mesure pour se permettre un site Web qui ressemble à la page Geocities d’un milieu schooler. (Selon le site et une notice nécrologique dans le Les temps Virginian occidental , Shimer est mort en Février, même si le service se vend encore des pics.)

Nick “Le BookieKiller” Parsons était sur le rouleau Avant-match de 2008 à 2012. Les seules personnes qu’il a tuées étaient ses clients; bookmakers réjouirent. Dans ses deux dernières années à l’Avant-match, les sélections de Parsons ont perdu environ 43.865 $ pour un parieur 100 $. Aussi connu sous le nom “Assistant du bois dur,” Parsons vend maintenant ses choix sur des sites comme SportsCapping.com, où ce spécialiste de basket-ball collégial auto-proclamé récemment annoncé des enregistrements de 54 pour cent jusqu’à 77 pour cent. Ce serait un revirement incroyable:. Collège de basket-ball de l’BookieKiller joue seul a perdu environ 4000 $ dans ses deux dernières années à l’Avant-match

Parsons ne pouvait se rappeler son record au Avant-match, mais quand je lui ai dit, il a dit ce «bout de temps» était un blip dans une autre fructueuse carrière de 20 ans. «Avant que je dominé et je l’ai dominé depuis,” at-il dit. “Bien sûr, il est impossible de gagner chaque année, ce qui explique pourquoi les handicapeurs rebondissent autour de tous ces sites.”

«Gagner – en particulier à court terme, est pas la question.”

Aussi vend à SportsCapping est Ted Sevransky, mieux connu sous le nom Covers Teddy. Chaque Super Bowl, des endroits comme Le PBS NewsHour se tourner vers les couvertures à lunettes comme le long temps prototypique miseur-un professionnel pointu. Teddy Covers est tranchant comme un marbre. Un documenté perdant six ans à SportsMemo, il est devenu l’un des visages de Avant-match après avoir rejoint en Août 2014.

Avant-match de

Sevransky joue a perdu près de $ 4,000 à mai de l’année dernière, sans compter un autre 4000 $ en frais estimés pour acheter ses choix, puis il le nez plongé pendant les playoffs NBA 2015, va 9-24. Pourtant, il colporté son paquet “Slumpbuster”. Le 20 Juin, il chanta d’un trois étoiles de presse “relativement rare” “Big Ticket”. Comment était-il rare? Il avait vendu un autre neuf jours plus tôt. Les deux perdu.

“J’ai perdu mon cul,” Couvertures m’a parlé de son temps à Avant-match. «J’ai eu aussi mauvaise année que vous pourriez avoir dans tous les sports.”

Teddy Covers gauche Avant-match Août dernier, mais il y a au moins trois services encore vendant son savoir-faire. Son 2015-16 pleine saison package NBA vendu pour 999 $ à Covers.com ou pour 499,95 $ à SportsCapping.com. À SportsMemo, vous pouvez acheter ses sélections complètes pour 299 $ par mois, bien que vous aurez envie de garder à l’esprit que, dans le plan récurrent de facturation du site, il y a des frais d’activation de 399 $.

Fezzik, dont le vrai nom est Steve Fenic, rejoint Avant-match avec beaucoup de tapage au début de 2013. Avant-match co-fondateur Johnny Detroit (un autre alias, bien sûr) dit à l’époque que Fezzik, un ancien actuaire et deux fois NFL handicap gagnant du concours, ne l’avait jamais vendu choix avant. En Avant-match, Fezzik revendiquée, il avait enfin trouvé un site “vente prend de la bonne façon», a déclaré Detroit. Pour Avant-match, ce fut une aubaine:. Fezzik est venu avec beaucoup de battage, et aucun dossier documenté pour les clients à considérer

En fait, les choix de Fezzik avait été posté pendant des années à deux autres sites, où il enterré ses bailleurs de fonds. Sur un site appelé les conseillers à Las Vegas, ou LVA Sports, son dossier a montré une perte de 147 unités de 2009 à 2012. Lorsque quelques affiches ont noté cela sur les forums avant-match, Bell les a appelés “trolls qui ont un ordre du jour».

Donc, ce qui fait pour un pick-vendeur réussie, si elle ne comporte pas de faire des choix gagnants? La réponse est tout simplement que:. La vente

Je peignais à travers des matériaux d’avant-match que Bell probablement souhaite avait-contrats disparu obtenus par dépôts de droit public, les pages Web archivées, affiliation présentations et est l’importance de gagner mentionné nulle part. Dans les contrats de Pregame, pick-vendeurs sont appelés «fournisseurs de contenu.” Ils sont tenus de promouvoir d’autres rabatteurs du site, indépendamment de la performance. Et les efforts de promotion de Pregame, contractuellement, sont liés à son sommet “vendre” rabatteurs, pas nécessairement ses celles gagnantes.

Commissions sont la norme-plus vous vendez, plus vous gagnez. Tony George, un ancien Avant-match, me dit rabatteurs sont libres de négocier leurs propres taux. George a obtenu 40 pour cent à Avant-match, at-il dit, à cause de son «nom de marque» quand il a rejoint en 2006. Selon un contrat Juin 2012 avec un autre de ses rabatteurs depuis-disparus, Avant-match payé “Vegas Runner” une commission de 33 pour cent sur ses ventes.

Dans une conversation hourlong avec Vegas Runner, dont le vrai nom est Gianni Karalis, il se vantait à plusieurs reprises qu’il était le plus grand vendeur à Avant-match; il n’a jamais mentionné une seule fois gagnante. Karalis dit des réunions régulières à Avant-match ont porté exclusivement sur la façon de vendre, comment façonner un «récit» en cours pour chaque pick-vendeur. Karalis selon de Bell lui a dit souvent, «Gagner est un mal de tête.”

Je trouve aussi un modèle de courriel qui raconte wannabe pick-vendeurs comment devenir “Pregame Pros.” “Pregame.com est toujours à la recherche de contenu de qualité,” il commence. «Contenu de qualité, combiné avec l’engagement avec notre communauté, est une recette éprouvée pour beaucoup d’argent. Produire un contenu de qualité est une combinaison de talent et l’effort … Si un capper prouve ces qualités, alors Pregame.com fera un effort pour les aider à vendre “.

Il conclut: «Gagner – en particulier à court terme, est pas la question.”

Qu’est-ce pas de service de tout le dira parieurs est qu’ils se tiennent à la poche encore plus d’argent lorsque leurs clients perdent, grâce à leurs accords de renvoi avec paris sportifs.

Selon les sites Internet de plusieurs sites de paris sportifs en mer et plusieurs employés intimement familiers avec leurs entreprises d’affiliation, la rémunération des services TOUT varie de 20 à 40 pour cent des pertes d’un joueur. Pour choisir un exemple, 5Dimes, que Bell et son site ont régulièrement rendu public, dit le bénéfice d’une société affiliée “dépend de la quantité de personnes que vous parrainez et combien ils perdent.”

Un oddsmaker qui a été employé par au moins deux sites de paris sportifs qui ont des arrangements avec Avant-match explique comment cela fonctionne: «Vous apportez le client, vous aurez toute l’action qu’ils font.”

Il y a un plan d’affaires à ne pas manquer, et il est payant deux fois. Tout d’abord lorsque les clients achètent les choix, et encore quand ils fourche sur leur argent pour paris sportifs sur les paris perdants. Cela pourrait expliquer pourquoi Avant-match est si généreux avec des remises comme “dollars” en vrac et des coupons à moitié prix, et pourquoi Bell a trompettes l’épargne des abonnements sur les achats unique jeu. Avant-match a tout intérêt à garder les acheteurs dans le pli, et gardez-les paris.

Par exemple, Fezzik agressivement vendu son expertise en WNBA la saison dernière, mais à la mi-Août son dossier avait tourné négatif et ses choix tarie. Après la saison est terminée, Avant-match a offert ses abonnés de la saison longue de deux options: un abonnement de deux mois à un “Pro” ou 50 pour cent de remboursement en vrac Pregame dollars-sur ce qu’ils ont payé leur abonnement WNBA

.

Avant son départ Avant-match, Johnny Detroit patrouillé le forum à la recherche de clients de même malheureux. Il prendra contact avec eux et privé offrir des incitations pour les garder à bord. J’ai parlé à un ancien client un barman Cleveland dans la mi-30s-dont l’introduction à Avant-match était typique:. Il a entendu Bell alors ESPN l’émission de radio de Colin vacher et a pensé qu’il était sur le va-et-up

Après un particulièrement mauvais sort, Johnny Detroit tendit la main et a promis de prendre soin de lui.

“Pensez à moi comme un casino hôte Vegas, et vous êtes un high-roller. Une chose que je suggère fortement me laisse savoir le type de handicapeurs vous aimez le plus, et je peux recommander la meilleure à suivre pour chaque sport. Et si vous voulez profiter des réductions à long terme, je peux mettre en place des packages personnalisés pour répondre parfaitement à vos désirs “.

Detroit a refusé de commenter cette histoire.

questions Même techniques, comme par hasard à double charge la carte de crédit d’un client, sont considérés comme des occasions de garder cette personne paris. Selon le propre FAQ interne Avant-match , le service client est encouragé à offrir un coupon pour une valeur supérieure à la restitution effective:

“Donc, dire que quelqu’un a acheté le même 15 $ forfait deux fois. Je leur offrir un coupon de 20 $ pour un futur achat ou je peux rembourser les 15 $, à ce moment dans le courriel Je demande quelques informations (comme 4 derniers sur cc). Même si nous avons besoin de plus d’informations que je pense que ce qui les motive à accepter le coupon. Règle générale est que nous n’aimons donner l’argent. Mais nous ne voulons pas mettre un mauvais goût dans la bouche de tout le monde que nous sommes toujours prêts à rembourser l’argent. Nous voulons juste faire le coupon une meilleure option pour eux. “

Avec ce coupon, ils achètent plus de choix, mais plus important encore, sont obligés de continuer à paris, presque toujours en ligne, où la plupart des actions des Etats-Unis va encore. Et ils continuent de perdre. “Votre débutant a zéro chance,” m’a dit un oddsmaker à un bookmaker majeur. «Il n’y a aucun moyen qu’ils vont gagner.”

Un pour cent des parieurs gagner à la fin, ce oddsmaker m’a dit, mais rabatteurs «vendre le rêve.” En raison de la loi de jeu 2006 anti-Internet, ou UIGEA, “nous ne pouvons pas annoncer la façon dont nous avons utilisé à, “dit-il. “[Rabatteurs] faire la vente pour nous. Ils trouvent les clients pour nous. “

Et tout les sites sont payés généreusement pour les renvois convoités. À la lumière de cela, que dit Avant-match serait-être pick-vendeurs est logique: Gagner vraiment est pas la question. Perdre est.

A sa demande, je leur ai envoyé à Bell une liste de questions sur les questions soulevées dans cette histoire. Il a refusé d’y répondre individuellement, au lieu d’envoi de cette déclaration:

“Sports parieurs méritent une histoire impartiale de Deadspin. J’espère qu’ils l’obtiennent. Ma participation sera limitée à fournir les éléments clés suivants: Avant-match souligne constamment combien il est difficile de battre le bookmaker. Nous passons des centaines d’heures par semaine la production de contenu pour aider à améliorer les chances difficiles. Plus de 95% de ce que nous offrons est gratuit. Chaque duite jamais vendu par un vendeur actif est classé et archivé en ligne, permettant aux clients de prendre des décisions éclairées. Avant-match a une cote A + à partir du Better Business Bureau. Avant-match n’a pas eu de relations financières avec tout paris sportifs en ligne depuis 2008, et nous avons toujours suivi la lettre et l’esprit de la loi. Deadspin a depuis longtemps reconnu la fiabilité de Avant-match, mettant en vedette notre sport expertise sur 9 reprises au cours des années de pari “.

Dans un courriel de suivi envoyé peu de temps après, Bell a demandé à être autorisé à fournir des informations sur le fond qui est, sans utiliser son nom. Il a affirmé que je serais signaler les erreurs factuelles, mais a refusé de me dire ce qu’ils étaient. J’ai dit de Bell que s’il pouvait fournir des informations factuelles qui réfute mes rapports, je suis heureux de l’entendre. Il a refusé et m’a dit que je faisais une “erreur évidente” en ne lui permettant de parler sur le fond.

Je dis Bell selon laquelle une histoire juste et exacte gagnerait à lui répondre à des questions individuelles sur le dossier. Il a de nouveau refusé. Le lendemain, il a publié son deuxième déclaration sur le forum Avant-match. “Une bonne chose de travailler si dur pour faire les choses», écrit-il, “quand vous faites une erreur, il se sent bien l’admettre parce que vous permet de le fixer.”

En l’an 2000, la NCAA a pris de Bell à l’arbitrage, affirmant qu’il était accroupi sur des dizaines de noms de domaine NCAA liés.

La plainte de la NCAA à l’arbitrage et de médiation de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle entouré de 32 noms de domaine enregistrés à un Rosemary Giancola. Douze noms de domaine inclus termes de jeu, comme ncaabasketballodds.com et freencaapicks.com, et le reste étaient génériques, tels que ncaamensbasketball.com et ncaabasketballstats.com. Beaucoup de noms de domaine liés à un site qui a donné accès à Watch Dog Sports Bell (on ne sait pas ce que la société a fait, mais Bell a été son président, secrétaire et trésorier) et son partenaire de paris en mer, Carib Sportsbook.

Selon la plainte de la NCAA, juste avant l’audience Bell avait transféré certains noms de domaine à Giancola, qui a dit qu’elle vivait à San Jose, Costa Rica. Ce transfert a été effectué, la plainte de la NCAA allégué, de «compliquer la compétence si le litige est nécessaire, et de dissimuler la véritable identité des détenteurs de noms de domaine.” Mais Giancola a envoyé le groupe spécial d’arbitrage un email prétendant qu’elle n’a jamais vécu aux États-Unis

Avec le recul, la NCAA et le panneau d’administration ont peut-être manqué une correspondance apparemment importante. La mère de RJ Bell nommé Rosemary Giancola. Aucun dossier public que je pouvais trouver a montré Giancola toujours vivant partout mais Ohio. Son adresse indiquée dans Shadyside, une petite ville minière près de la frontière Virginie-Occidentale, est la même maison de trois chambres à proximité de la rivière Ohio dans laquelle Bell a grandi.

À la fin, le Groupe spécial a constaté que l’utilisation de Giancola des noms de domaine non-jeu étaient d’autre que de générer du trafic fin. Mais les domaines de jeu étaient les siens à garder. Et Bell.

L’écart entre l’apparence et la réalité est quelque chose Bell (vrai nom: Randall James Busack). Compris longtemps avant qu’il a commencé à courir une opération pick-de vente

Fondamentalement, les rabatteurs à Avant-match sont personae négociables fabriqués par Bell. Il le dit dans leurs contrats. Je trouve cela dans les documents juridiques d’une affaire en cours dans le tribunal de district du comté de Clark au Nevada entre Bell et Gianni Karalis, alias “Vegas Runner.” (Il est actuellement dans la phase de découverte et a été fixé pour la date du procès Septembre. Cependant, les avocats de Bell récemment retiré de l’affaire, en mettant son calendrier dans un doute.)

La poursuite concerne les dispositions de non-concurrence de Karalis et le Vegas Runner gérer, qui Karalis utilisé sur Twitter et sur un site de tout autre avant que Bell a gagné une injonction préliminaire. Selon le contrat, si un “fournisseur de contenu” pick-vendeurs par -usagé son nom de jeu avant de rejoindre Avant-match, il a dû signer à Bell. Selon les termes du contrat de cinq ans, Avant-match possède apparemment le nom de “Vegas Runner” au moins jusqu’en Juin 2017. Karalis, qui avait troqué Philadelphie pour Sin City pour lancer des paris pour les syndicats de jeu, m’a dit ceci nom de jeu était son idée, alors que Bell avait d’abord suggéré “Ace grec.”

Malgré le fait que les rabatteurs ne pas utiliser leurs vrais noms, Bell demande aux clients de tirer les prétentions d’avant-match à leur sujet à leur valeur nominale. Le plus important de ces revendications est que ces handicapeurs gagnent réellement. Tout repose sur cette affirmation-il dit quand même sur la page de paiement après que vous acheter un pick. ( “Pregame Plus vous donne la confiance des paris les mêmes jeux que gagner pro parieurs!”)

Mais sont-ils parient même le sport comme un emploi à temps plein? Dans une réponse à questions à partir du site WagerMinds dans Mars 2014, Bell a dit: «L’acte de vente de choix, il serait impossible pour eux de« exclusivement »gagner leur vie paris sur les sports. Pro est court pour les professionnels. Si vous faites l’argent en vendant des pics pour les Avant-match, vous êtes littéralement un Avant-match Pro. “

En d’autres termes, ce qui vous qualifie de vendre choix se vend choix. Il n’y a pas les organismes de réglementation, aucun contrôle ou contrepoids indépendants sur les personnes qui opèrent en marge d’une industrie qui est déjà à peine quasi-juridique. (Rabatteurs pointer souvent à une paire de “moniteurs” qui affichent leurs dossiers, ce sont des handicapeurs Watchdog, un site qui vend effectivement des pics des rabatteurs qu’il suit, et le moniteur Oklahoma Sports, où des années de dossiers de rabatteurs sont manquantes parce qu’il omet